Concours des 20 ans de l’écureuil

Vous avez été une petite vingtaine à répondre au concours des 20 de l’écureuil, et franchement cela m’a fait immensément plaisir. Les participations ont été diverses et variées chacune répondant au thème du concours “l’univers de l’écureuil” d’une manière ou d’une autre, avec vos styles.

Je songe à récompenser tous le monde, mais il va falloir attendre, d’une part parce qu’il faut que je finisse ma licence et que j’ai beaucoup de travail en ce moment, en plus des divers concours sur lesquels je me suis engagés, d’autre part parce que je recherche en ce moment une bonne préparation en art pour intégrer une école d’art et ainsi poursuivre une formation pour être illustratrice professionnel, et cela me prend du temps pour recouper les informations ^^.

Donc après y avoir très sérieusement songé, oui je récompenserai tout le monde mais je ne m’arrête pas sur la date d’exécution!

Pour les grosses récompenses on fait comme on a dit:

– Premier prix: un original traditionnel en couleur, crayons bien entendu et fixé au fixatif

type ceci

– Deuxième prix: une colo numérique avec fond

type cela

– troisième prix: une colo simple

type ce machin

 

Ensuite pour chacun des participants, un petit sketch numérique de votre avatar ou personnage de votre choix, type ceci:

 

J’annoncerai les résultats dans un délais de 2 à 3 semaines, le temps que je sois bien sur de mes gagnants

A la suite de ce petit speech je vous présente chacune des participations avec mes appréciations, ceci n’est pas une liste de préférence, elles apparaissent dans l’article  dans l’ordre dans lequel elles m’ont été envoyé!

Sahyuri

Plein d’écureuil, partout partout partout, on ne sais plus où donner de la tête avec ces écureuils *.* ils sont tous mignons tout attendrissant *mode gagatement off*.

Bon une illustration anthropomorphique de Noushka sous sa forme écureuil dans un très jolie cadre art nouveau. J’aime beaucoup cet univers orangé rappelant ma saison préférée qu’est l’automne et durant laquelle je suis née. L’Expression de Noushka est très belle à la fois douce et attendrit, elle traduit à la perfection cet amour que je porte à ces petits animaux poilus et fragiles que sont les écureuils.

J’aime beaucoup ce soin apporté aux détails des décors floraux, cette illustration reflète à la perfection ton travail, une parfaite symbiose entre ton univers et le mien!

*

Skyechu

Je suis une très grande fan de ses jolies nenettes, elles sont toujours dénudées mais jamais vulgaires, avec cette petite dose de sensualité que j’affectionne tout particulièrement. Ici elle a représenté mon avatar sous sa forme semi écureuil, oreilles et queues seulement, vêtu d’une simple petite culotte bleue (couleur que j’aime beaucoup), de petits nœuds adorables retenant cette chevelure brune que j’ai (véridique) très abondante et longue, et ces jolies gants longs, très élégants et raffinés. J’aime beaucoup ce petit rappel discret au nom de mon blog, “Petite Princesse du thé”, avec cette jolie tasse.

Les formes rondes sont parfaites et très sensuelles, une Noushka à la fois mignonne, sensuelle et fragile.

(redondance bonjour, avec le mot sensuel cité au moins 3 fois en l’espace de quelques phrase, mais c’est vraiment le mot qui pour moi caractérise le travail de Skyechu)

*

Ah-lysée

La participation d’Ah-Lysée, que dire, les couleurs sont splendides, très lumineuses et douces, les vêtements sont parfait, à la fois courts sans tomber dans le vulgaire et pleins de petits détails. J’aime beaucoup aussi l’ajout de bijoux, surtout sur les bas qui ne sont pas sans me rappeler la profusion de bijoux que j’avais réalisé pour une illustration (et qui m’avait horriblement fait souffrir quand il a fallut les mettre en couleurs -.-‘)

J’aime beaucoup le fond avec ces rappels discret au thé et aux fleurs.

Les longues jambes et longs membres sont fins et légers comme je les aime!

*

Kerlhau

Kerlhau quant a elle a participé au concours avec ce traditionnel, j’aime beaucoup les traditionnels, cette dimension de toucher son travail et de le faire naître de ses doigts me plait énormément. Ici il s’agit d’un crossover entre mes Originals character et les siens.

de gauche à droite: Eros-Cupidon, Psychose, Kerlhau, Conscience, derrière Louise, Chérubin avec ses cheveux blanc, Noushka Ecureuil et Andréa, la dessinatrice.

Tout est là, la dimention bleue, cette table apparenté à une douce fin d’après midi autour d’un bon thé et de mets délicieux. J’aime beaucoup les vêtements et surtout le rendu des expressions, cette complicité apparente entre Andréa et Noushka, Le regard plein de folie de Psychose, l’air sage et posé de Conscience, Le regard mutin de Kerlhau et Eros-Cupidon (ils vont très bien ensemble je trouve), la petite bouille enfantine de Chérubin et la jolie Louise regardant au ciel d’un air à la fois pensif et amusé.

Mention spécial pour le soin apporté aux vêtements et aux bijoux de chacun des protagonistes, japonisant pour Conscience, antiquisant pour Eros-Cupidon avec son diadème à piques, à la fois baroque et d’un autre temps pour Noushka et démoniaque pour Psychose sans oublier son tour de tête hérissé de pique (que je possède vraiment ).

*

Kel M Blake

Ici aussi nous avons affaire à un traditionnel, mais celui ci est plus particulier. En effet plus qu’une participation, c’est un hommage que m’a rendu Kel avec cette participation. ceci est une reproduction du dessin qui lui a fait connaitre mon travail. En effet j’ai entreprit il y a maintenant à peu près deux ans, une série ayant pour thème les fleurs, le muguet est l’un des composant de cette série (l’un des plus réussit aussi)

Depuis il en existe deux versions, une traditionnel et une numérique que vous pouvez retrouver à ces adresses, ainsi vous pourrez vous rendre compte de l’exactitude des poses et du rendu des couleurs.

J’apprécie cette participation car oui c’est une reproduction d’un de mes travaux, mais une reproduction avec ses formes à elle, son style, les figures sont plus rondes que les miennes, plus pulpeuses comme chacune de ses pin up. tout en gardant le même sujet et la même composition, elle a su s’approprier l’image et en donner une reproduction fidèle mais surtout fidèle à Kel.
*
Ya dla joie
(je ne retrouve pas ton lien, si tu viens à passer par là n’hésite pas à poster en commentaire un lien où voir ton travail ^^)
 Dans cette participation il y a beaucoup de références à mon univers, et l’avantage c’est que nous pouvons toutes les voir.
Tout d’abord ma jolie Noushka, drapée dans une robe semblant légère et surtout bleue, munie de ses attributs, les oreilles et la queue d’écureuil, devenus indispensable à la représentation du personnage. On retrouve aussi une référence directe au titre de mon blog “petite princesse du thé” avec la tasse encore fumante et sur laquelle est assise ma Noushka. L’ambiance bleue est très appréciée puisque maintenant cette couleur fait partie intégrante de mon univers. Le cadre me fait fortement penser à ma série sur les cartes de tarot, chacune de mes arcanes étant encadrées d’un carde similaire en substance à celui représenté par Y a dla joie.
Une participation très bleue, simple mais reprenant les aspects important de mon univers.
*
Karura Ou 
(bichette n’oublie pas de m’envoyer un lien de blog que je puisse l’ajouter)
Une participation réunissant mes quatre chéris, à savoir, Eros-Cupidon, Noushka, Conscience et Psychose.
Une Noushka réalisée en créatrice de Eros-Cupidon, on dirait qu’elle est en train de lui insuffler la vie, j’adore ce concept.
C’est un traditionnel crayonné avec beaucoup beaucoup de couleurs. J’aime beaucoup ce soin apporté à chaque représentation des personnages et le respect des couleurs de chacun.
*
La participation de Ad_e, une participation avec de l’humour et dieu sait que j’aime l’humour, même si ça ne se voit que très peu dans mon travail.
Ici j’aime beaucoup l’idée du podium et de l’ajout de deux persos écureuil phare du petit et grand écran, qui a pu passer à coter de Bob l’éponge quand il était enfant et plus récemment de l’âge de Glaces, personnellement Scrat est un personnage qui me reflète très bien, à la fois stupide, très vif et complètement dépendant du sort.
Comme à son habitude Ad_e nous livre une participation très clair, sans fioriture, lisible. J’aime beaucoup cet esprit synthétique dans son travail, elle va à l’essentiel et ça marche très bien.
*
Ici aussi nous avons affaire à un traditionnel (d’ailleurs j’ai été très agréablement surprise de trouver autant de traditionnel dans vos participations, je suis très attaché à la production sur papier) et plus spécifiquement à une aquarelle.
Une Noushka très douce et sensuelle, j’aime beaucoup la tête du petit écureuil et la complicité entre les deux protagonistes. Je plussoie  fortement  sa tenue, à la fois légère et simple. J’apprécie ce petit détail qu’est la tasse, rappel discret et subtile au nom du blog “Petite Princesse du Thé” et  cet amour que je porte à cette boisson.
J’aime beaucoup le décors florale, oui j’aime les fleurs mon ami.
*
Pour cette participation, c’est un full of look écureuil, j’aime beaucoup les vêtements, surtout l’idée de la capuche à oreilles (j’en veux une avec des poils partout *.*).
L’ambiance est très brune et rappel l’automne, j’aime beaucoup le détail de la noisette un attribut essentiel pour un écureuil.
C’est simple, assez épuré, la composition est très clair, on voit tout de suite que se n’est pas un antropomorphisme mais que Noushka est revêtu d’un costume écureuil.
Comme pour Ad_e, j’apprécie cette clarté dans la participation, tu vas droit au but sans détour nous livrant une image d’une Noushka vêtu comme pour ressembler à un écureuil.
*
On reste dans une ambiance brune avec cette participation, ce que j’aime ici, c’est la tenue, sexy mais sensuelle et qui ne tombe pas dans le vulgaire. J’aime beaucoup la pose pin-upisante, les grandes grandes grandes oreilles et le visage. L’aspect épurée de cette participation me plait beaucoup, tu vas à l’essentiel pour nous livrer une représentation d’une pin up écureuil dans son plus simple appareil, le regard comprend vite de quoi il s’agit, sans détour. Mention spécial pour l’effet carte d’anniversaire avec le carde et le logo noisette (j’aime beaucoup ce petit détail)
ps: j’adore le traitement en volute des oreilles
*
Avec cette participation, on revient aux fondements de mon univers, avec cette ambiance bleue omniprésente dans mon travail (ou presque).
Un univers bleuté et étoilé qui n’est pas sans rappeler le thème galaxiquéen que j’aborde en ce moment (j’ai une réelle fascination pour les ciels étoilés et l’univers en général et ce depuis toute petite).
Au loin de la composition nous voyons un château en ombre, si vous me suivez depuis longtemps vous vous rappelez surement mon travail sur les ombres à la Michel Ocelot (Princes et princesses, Dragons et princesses, Azur et Asmar, Kirikou…) je te rafraîchi la mémoire ICI, mon canard.
J’adore le traitement de ma chevelure folle, elle a l’air si indiscipliné et criant de vérité, le vêtement sorti d’un autre temps et cet aspect vaporeux en bas de la participation sont très bien vu.
Mention spéciale pour le rappel discret à Eros-Cupidon à travers la jolie plume bleue que tient Noushka entre ses mains.
*
Assez loin de mes bleus habituels et de mes ciels étoilés, Maureen Debray a elle choisi de rendre hommage à mon animal totem (l’écureuil) en lui attribuant le statut de dieu égyptien, elle lui a même donné un nom “celle qui sautille dans les arbres” qu’elle a prit soin de représenter dans l’un des cartouches qui se trouvent derrière elle .
Je tiens à rappeler que ce thème me touche beaucoup car j’ai longtemps hésité à m’orienter vers des études d’ égyptologie et je porte un grand amour pour tout ce qui est mythologie et donc mythologie égyptienne.
*
(c’est bon je sors)
Ma biche des bois a décidé de faire un traditionnel, je plussoi fortement cette option =D.
Donc nous avons ici affaire à un traditionnel, Fangs a représenté un aspect très différent de mon univers, plutôt que de se baser sur ma production dessin elle s’est plutôt basée sur les activités qui m’entour et que je fais (je vous l’accorde me côtoyant au quotidien sous ma forme d’étudiante d’histoire de l’art, cela ne lui était pas dur de s’éloigner de ma production graphique).
Elle est revenue au fondement même de mon existence sur la toile en représentant les deux premières notions qui font du blog et de la page de l’Écureuil se qu’ils sont maintenant.
Un peu de mythologie Noushkaienne: Au fondement même du blog et de mon univers, existait deux notions, La Petite Princesse du Thé et le concept vague d’un anthropomorphisme autour de l’écureuil et de Noushka.
Ici elle représente en danseuses orientales/tribales, Noushka sous sa forme anthropomorphique et la Petite Princesse du Thé, liées d’un ruban, montrant ainsi que l’une et l’autre sont indissociables. Certes la Petite Princesse du thé est plutôt une représentation vague dans mon univers mais elle existe et à même une forme, celle d’une jeune femme aux cheveux bleus et roses et aux yeux de même couleurs, pour ceux qui me suivent depuis longtemps, je fais appel à votre mémoire car vous l’avez déjà vu au moins une fois.
La représentation en danseuse est une référence à une activité que je fais qui est la danse, cela fait plus de dix ans que j’en fais et récemment je me suis mise au tribal burlesque (après deux ans malheureusement notre professeur ne dispense plus de cours à Montpellier, je suis donc en recherche d’un nouveau prof de cette forme de danse =D)
*
Un décors très japonisant, qui s’accorde très bien avec la dimension thééfique du nom de mon blog. L’idée de représenter un vrai écureuil au côté de ma Noushka est bien vu, cela mets plus l’accent encore sur mon amour pour ces bestioles. J’apprécie le respect des couleurs pour Noushka qui garde un vêtement bleu.
J’aime beaucoup le décors et les vêtements, on voit que c’est étudier, rien ne jure, la thématique est claire.
*
Une participation où transparaît très clairement une inspiration Mucha, d’ailleurs pour les plus avertis vous aurez surement remarqué que la pose est emprunte à une des oeuvres de cet artiste, “La danse”.
J’aime beaucoup cet aspect très épuré de la représentation, un simple cercle pour le fond, et des feuilles volant aux vents pour simple décors. Noushka apparaît dans son plus simple appareil gracieuse et légère, seulement vêtue d’une étoffe verte. Le rapport à la nature est évident, et même si le fond est épuré, il rappel sans contexte l’automne.
J’apprécie le travail de la queue et des oreilles, on a vraiment l’impression d’une fourrure dense et soyeuse. J’aime énormément le travail des cheveux et leurs mouvements, on voit toute de suite que la chevelure est épaisse et indisciplinée.
*
Un profil tout à fait charmant pour cette illustration, inscrit dans un cercle très art nouveau. La chevelure dense et longue est là, avec le rappel à un des nombreux bijoux que j’ai crée pour la représentation de Noushka, à savoir ce bijoux de tête à deux rangées placé à l’arrière de la chevelure et relié à un diadème frontale orné d’une perle bleu, j’aime aussi beaucoup ce ras de cou très ornementale, lui aussi une référence à un bijoux crée pour le personnage. L’ambiance bleu reflète très bien cet amour que je porte à cette couleur et le dégradé du fond jusqu’à l’évocation de mes ciels étoilés est tout à fait pertinent. J’apprécie la simplicité de la composition, cet aspect épuré.
Cette participation me fait penser aux monnaie anciennes sur lesquelles étaient frappé les profils des rois ou empereurs.
*
Une participation numérique reflétant, je dois le dire en toute honnêteté, à la perfection mon univers, tout y est.
Tout d’abord Noushka est représentée avec ses oreilles et sa chevelure folle, j’apprécie ce petit changement dans l’iconographie, à sevoir la chevelure évoquant subtilement la queue de l’écureuil.  Les petites ailles aux chevilles sont là (d’ailleurs je crois que c’est la première à mentionner ce point pour les participations en pieds.
Les vêtements sont un rappel à un costume que j’ai crée pour le personnage, celui-ci, sur lequel Pitchoune a ajouté un long manteau très léger et transparent couleur indigo, très orientalisant.
J’apprécie, comme toujours, l’ajout discret de la petite tasse à thé encore fumante, cela confère à l’image un effet très posé.
J’aime beaucoup le décors dans son entier, le cerisier dont les fleurs étincellent doucement sur les branches et l’onde (cet ajout me touche car j’aime beaucoup la cerise, elle est sans conteste mon fruit préféré, et j’aimerai beaucoup voir un jour la floraison des cerisiers japonais).
A propos dans l’ambiance, j’apprécie vraiment énormément ce rappel à l’eau (élément primordial pour moi) calme et si bleu et à l’horizon s’éclaircissant doucement.
*
J’apprécie beaucoup dans cette illustration la tenue très automnale et la dimension de cette saison que j’aime temps. Merci pour les pieds à l’air, j’adore marcher pieds nus =D.
J’aime beaucoup le soins apporté à chaque détails et aux noisettes, les oreilles et la queue sont bien là attestant bien qu’il s’agit de ma petite Noushka.
J’aime beaucoup la dimension carte d’anniversaire avec le cadre et le petit mot.
Une version épurée de ma Noushka avec une bonne senteur d’automne.
*
Une participation très particulière car il ne s’agit pas d’un dessin mais d’une toute petite sculpture.
Une petite Noushka juchée sur une coquille de noix (rends toi compte de la minutie du travail, je trouve cela extraordinaire, toute cette patience pour tous ces détails), habillées d’une robe bleue avec mes très chère volutes.
Le petit détail qui tue, c’est ce tout petit écureuil dans sa petite tasse, c’est très mignon.
J’admire beaucoup son travail, car peu de personnes sont capable d’autant de patience qu’elle pour ses créations.
*
sa page de création, attention, se n’est pas du dessin ^^
Ici aussi une participation très épurée, une Noushka Ecureuil en pleine création, j’aime beaucoup ces petites tâches de couleurs ornant sont tablier et la toile. J’aime aussi le tronc d’arbre, rappel de la vie au grand air.
En somme ici nous avons une Noushka Ecureuil en pleine création.
*
Ici nous avons une représentation très tendre et douce de l’écureuil, elle aussi apparaît dans son plus simple appareil seulement vêtue d’une dentelle finement ouvragée noire attachée à de jolies barrettes florales.
Je ne sais que dire de plus, les petits détails sont très bien rendus, le fond évoquant une vielle feuille de papier est très pertinent quant à la représentation en elle même, elle donne à voir une Noushka douce.
Je reste impressionné par le travail de la dentelle.
*
Cette participation, ça été la grande surprise du concours, j’adore le travail de Barty et le fait qu’il participe au concours m’a fait rudement plaisir et m’a très agréablement surprise.
Ici j’adore le parallèle fait entre la célèbre banque ayant pour emblème l’écureuil et Noushka râleuse, car oui Noushka est une grosse râleuse, et il arrive que Noushka ait des problèmes avec sa banque..
J’apprécie beaucoup le rappel à mon univers à travers les vêtements que porte Noushka, très orientalisant et bien entendu très bleu.
Du grand art humoristique signé Barty.
*
Et c’est avec la participation de Barty que s’achève cette longue énumération.
Merci infiniment, tous vos travaux m’ont fait très plaisir et ont mit du soleil dans ma petite vie d’écureuil.
Si j’amais j’ai mal orthographié votre nom ou que les liens ne correspondent pas à vos pages ou blog, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires je rectifierais le tire avec plaisir.
Merci encore infiniment!
L’écureuil vous inonde de bises à fourrure!
*******
Advertisements

Des flots bleus sous la Lune

 

Pour les habitués du blog, vous n’êtes pas sans savoir que je porte un amour presque inconditionnel pour le bleu, et par extension, pour les fonds marins, j’ai donc crée un événement sans prétention et sans limite de temps pour rendre hommage aux mers et aux océans et aussi en réaction à l’initiative de l’association Bloom qui se bat pour préserver nos fonds marins en essayant, entre autre, de faire interdire la pèche en eau profonde qui détruit de plus en plus de surface sous marine et donc nos ressources planétaire puisque la vie vient de l’eau.

Si vous aimez un temps soit peu ces grandes étendues d’eau que forme notre planète, n’hésitez pas à rejoindre l’événement et à inonder les web avec des images de fonds marins ou de créatures marine.

L’événement en question!

Noushka Ecureuil

Écureuil level up

Comment ça mon canard, pensais tu que tu ne me verrais plus par ici? Hé bien si je suis là et bien là… mais sans nouvelle carte de tarot, la Tempérance est encore au stade de croquis et attends sagement sur un coin de mon bureau mon bon vouloir, c’est que, vois-tu, je me suis éprise de mes pinceaux et mon aquarelle, je ne sais pas, j’ai un truc avec les médiums art à base d’eau. Enfin bon quoiqu’il en soit je viens à vous aujourd’hui avec mes aquarelles et un “the evolution of the noushka year 2013 with Amour et Écureuil” et même que je te le dis en anglais, c’te classe (anglais très approximatif soit dit en passant =D)

Aquarelles

Récapitulatif de l’année 2013 avec Amour et Ecureuil

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Bon sinon mon chaton j’ai un peu modifier le blog, pour en savoir plus sur mes OCs tu va voir dans la rubrique “Écureuil”, si tu veux voir des travaux en exemple et bien rangé, tu va voir dans la rubrique “Antre”.

Bon je t’embrasse mon Noushkaien!

N’oublie pas de m’aimer sur facebook si ça te botte !

Les jeux de la faim…

[attention risque de spoil à la sauvage]

J’avais besoin d’écrire à propos de cette trilogie qui m’a quand même retourné et foutu le cœur à l’envers.

Je ne voulais pas voir les films et encore moins lire les livres. On m’en a tellement parlé, on en a tellement fait des caisses que j’avais peur d’être déçu, de lire les livres comme je lirais un Stendhal, que ça me paraisse long et dénué d’intérêt. QUEL ERREUR!

Il y a peu, juste avant la sortie du deuxième film de la saga, une amie m’a sorti tous les arguments possible et imaginable pour me convaincre de regarder au moins le premier film en espérant que cela éveil suffisamment ma curiosité pour que j’accepte d’aller voir le deuxième film avec elle, deuxième volet qui sortait au cinéma le mercredi suivant.

J’ai finalement accepté de voir le premier film, j’ai découvert que ma sœur avait prit les devants et qu’elle se l’été procuré.

Au début sceptique, je suis vite entré dans l’histoire, la façon de filmer, de faire ressentir les émotions n’était pas habituelle, je n’avais pas l’impression d’être spectateur mais d’être dans le film avec les personnages.

J’ai vu le deuxième film mi-curieuse, mi-anxieuse attendant ce qu’il me réservait, je n’ai pas été déçu, j’ai été bouleversée, enchantée, j’avais enfin trouvé ce que je cherchais comme histoire.

Je me suis procuré les livres, mon amie me les a prêté, j’ai lu le premier, m’imprégnant de chaque caractère, découvrant les passages omis dans le film, pleurant devant la mort de Rue et découvrant avec horreur celle de Cato. Je me suis encore plus attaché à Cina, j’ai découvert Portia, les bourbes d’Effie et l’équipe de préparation, burlesque au possible, de Katniss. J’ai ris, j’ai pleuré et ce n’est qu’à la fin que j’ai compris que le but été que le lecteur devienne Katniss et ressente toutes ses émotions. A vrai dire je n’avais pas autant savouré un livre depuis des années, depuis que j’avais découvert La nuit des temps et le grand secret de Barjavel, Le miroir de Cassandre de Werber,  ou encore la saga Harry Potter qui m’a accompagné pendant toute mon adolescence.

J’ai englouti L’embrasement, je me suis mise à lire au rythme de la vie de Katniss, je savais ce qu’il allait se passer mais ça ne m’a pas empêché d’être déstabilisé comme elle lors de son entrée dans l’arène, et de me poser les même questions qu’elle.

La Révolte a été un supplice pour moi, à chaque chapitre, l’auteur lâche une “bombe”, une information inattendue, tenant en haleine le lecteur, je ne m’attendais pas à la fin, j’ai été à nouveau bouleversée et le suis encore au moment où j’écris ces lignes. J’ai pleuré et pleuré encore cherchant le moyen de faire passer l’histoire, de la digérer.

Je n’ai qu’un regret, avoir vu les deux premiers films avant de lire les livres, je n’aime pas particulièrement faire cela car j’ai déjà les visages et l’ambiance toute faite et je n’ai pas pu inventé ma propre vision de Katniss et ma propre vision de Peeta, du Capitole, des arènes…

Mais l’histoire en elle même me chatouille encore le cœur, j’en tremble encore et je sais qu’elle restera un moment l’une de mes histoires références.

un lutin… du rouge…

Ah au fait mon bichon je te souhaite un Joyeux Noël et te laisse en compagnie de ma petite ballerine Lutin que j’ai faite pour le challenge organisé par mes e-copine  Skyechu,  Lili Colibriini Illustratrice et  Sahyuri.

Pour les participations des copains c’est par là

Sahyuri   Lili colibri    Skyechu   Pitchoune    AD_e      Raissa     La belle bleue      Barty       Justine Loison

 

Un monde de glace

Depuis un petit moment j’avais très envie de créer un monde glacé, fait de banquise, de blanc immaculé et de bleu profond, le seul problème c’est que je n’avais aucune idée de quoi mettre dedans. Sahyuri, ma e-copine aux cheveux roses m’a inspiré, en effet elle a créer pour le concours de la charmante Sibylline des petites pin up de l’hiver dans un décors annonçant le doux vent d’hiver, je vous invite à visiter sa très jolie illustration avant de cheker la mienne!

Comme vous le voyez  je n’ai repris que les poses et en ai changé une pour faire une masse un peu plus compacte. Mon illustration est au final assez différente de la sienne mais comme c’est l’illustration de Sahyuri qui m’a inspiré mes petites reines des glaces , je me suis dit qu’un article concernant cette illustration et sa petite histoire ne serait pas superflus ^^!

N’oubliez pas d’aller voir les différent liens proposés dans l’article!

N.B.: Musiques sur lesquelles j’ai travaillé

…D’un bleu profond

Je fais une pose dans mes cartes de tarots, je pense que vous l’avez remarqué. Le blog prend un peu la poussière mais je manque de temps pour l’entretenir  avec ma série en cours. Bientôt je pourrais venir y faire le ménage mais il faudra être un patient.

Trêve de bavardage, si je suis aujourd’hui devant mon écran, c’est pour une raison qui me touche énormément, je ne vais pas m’épancher sur ma vie privée rassurez vous, ni faire un sermon, car de toute façon il n’y a pas lieu d’en faire.

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, je pense que vous avez eut le temps de remarquer que la couleur bleue était l’une de mes préférée, pour ne pas dire la couleur primordiale pour moi. Mais pourquoi cette attirance? c’est la couleur du ciel, de l’éternité, mais surtout de la mer, des océans. Pour moi ces étendus bleus sont comme des rêves, mais des rêves réels, inconnus, c’est l’aventure, la découverte, c’est un monde immortel, enfin peut être plus pour longtemps. Le chalutage en eau profonde, cela vous dit il quelque chose? j’espère car cette pratique me fend le cœur, elle détruit tous les jours un peu plus les fonds marins, nous ne le voyons pas, donc nous n’y faisons pas attention mais c’est une réalité. Régulièrement de grands chalutiers ratissent les fonds des mers pour que nous puissions avoir du poisson dans nos assiettes, le problème c’est que le filet entraîne avec lui, coraux, faune marine,espèces peut être en voie de disparition. Il fait un peu comme Attila, vous savez ce chef Hun, il détruit tout sur son passage.

Le plus triste dans cette histoire, c’est qu’en Europe il existe 11 chalutiers de ce type, dont 9 appartiennent à la France. La commission européenne voyant le danger venir a décidé d’interdire cette méthode de pèche en Europe (il y a quand même un Ps: juste les plus destructives) mais c’est déjà un grand pas, ils ont remarqué le problème. Mais (parce qu’il y a toujours un mais), un pays s’y oppose, La France, prévisible vu le nombre de chalutiers qu’elle possède, seulement c’est une décision provenant des hautes sphères mais pas du “petit peuple”.

Une personne protestant est une goutte d’eau dans l’océan, mais plusieurs gouttes d’eau forment un océan, si vous êtes touchés par cette cause, par cette destruction massive des fonds marins, je vous invite à signer la pétition (le serveur est en surcharge, armez vous de patience pour signer, oui messieurs dames, ça commence à bouger), et je vous invite à prendre connaissance du billet de Penelope Bagieu qui est plus agréable à lire et plus facile à comprendre que le mien!

“Pour que je puisse encore rêver d’immensités marines somptueuses sans que cela ne devienne un mythe”

!

 

13.La morte

Bonjour bonjour, aujourd’hui je vous présente la Mort, une carte qu’il a l’air très négative mais qui en réalité ne l’est pas, elle peut à la fois symboliser la fatalité et le renouveau, le nouveau départ, le recommence. Si je n’étais pas sur de spoiler certain d’entre vous je vous parlerais de la fin d’un anime que j’ai vu et que j’ai adoré, et qui illustre parfaitement ce concept.

Voici le visuel

Voila une simple mort, bien en chaire parce que personnellement, je pense que la mort à le droit d’avoir un corps, une carte assez sensuelle. Elle est bien sur accompagné de sa traditionnelle faux.

Enjoy it

Bisou

12. L’Appeso

Aujourd’hui je vous présente le pendu, une carte qui au nom n’a pas l’air appétissante, en effet on imagine tout de suite le pauvre macabé se balançant au bout de sa corde. Bien sur dans l’iconographie traditionnelle, le pendu a une corde, faut bien m’sieur dame, mais la position est tout autre, et la personne est bien vivante… enfin je crois!

Je vous présente Le Pendu

Et oui le pendu est représenté à l’envers. Pour cette carte j’ai pris des couleurs à la fois froide et duce pour adoucir le côté “j’ai la tête en bas et je suis pendu”… bon d’accord c’est parce que j’aime énormément la bleu.

La lune ajoute un côté mystique qui me plait bien, sinon je n’ai rien d’autre à dire, cette carte a été très facile pour moi à mettre en place et j’avoue beaucoup l’aimer même si elle n’a pas nécessité une grande réflexion.

Tu peux retrouver la signification de la carte par là Les séries de Noushka

Des bisous poilus de l’écureuil