“Save Me Pythie” ou comment je me suis tapé les papattes par terre a force de rire

Aujourd’hui je vais vous parler de quelque chose que j’ai lu récemment et qui m’a plié en deux de rire, je me suis surprise à me rouler par terre virtuellement, c’est dire, en ce moment il m’en faut beaucoup pour que ce genre de chose m’arrive .

Donc aujourd’hui point de dessin de mes nouveaux travaux, point d’annonces étranges, mais un éloge à un manga français tout beau tout frais du nom de Save Me Pythie dessiné par Elsa Brants, ça se passe dans l’antiquité grecque, les dieux peuvent interagir avec les humains, ils sont caricaturés et dessinés dans leur plus grand défaut.

Ce manga met en scène une jeune fille du nom de Pythie qui après avoir subit la colère d’Apollon se retrouve à prédire des catastrophes en permanence et comme la célèbre Cassandre (si tu sais pas c’est qui  qui, google est ton ami), personne ne la croit. Le manga la suit dans ses péripéties et son aventure rocambolesque.

Toi qui me connait bien, mon petit canard chafouin, tu sais bien que je voue un “culte” à la Mythologie Grecque, que j’ai beaucoup de mal avec les interprétations cinématographiques de certain mythe et tu te doute surement que je me suis arraché les cheveux lorsque j’ai vu la bande annonce du film “Hercule” (non je ne suis pas allé le voir, je tiens à ma santé mentale) ou encore quand j’ai vu celle du “choc des titans”. Donc il est vrai que quand j’ai eu vent de la sortie de Save me Pythie, dans ma tête c’est déroulé un grand débat et au final, j’ai finis par acheter la bête parce que je suis un écureuil très très curieux…

Résultats je ne regrette pas, j’ai vraiment passé un très bon moment et sans être vraiment fidèle aux texte, les caractères principaux des dieux sont très bien exploités, l’histoire tout en étant complètement folle reprend des mythes connus et puis il faut le dire, ce manga français est juste parfait pour décompresser et passer un bon moment!

Allez et pour la route un fan art de Pythie

Pythie

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de lire Save me Pythie, courrez le lire, ça en vaut le détours!

Advertisements

Orientalisme, japonisme

Bonjour, aujourd’hui je suis repartie au japon pour vous faire cette illustration (c’est une métaphore)

Soyons franche, dans ma courte vie j’ai eut plusieurs périodes, je suis fière de certaines et moins fière d’autres, par exemple j’ai eut la période “Harry Potter” (je suis du reste une fervente fan des livres mais j’ai plus de mal avec les films, soit dis en passant les 3 premiers films passent quand même très bien, c’est après que ça se gâte, enfin de mon point de vue ). Ensuite j’ai eut la période “Twilight” (pas jeter petit cailloux dans la face de l’écureuil), je l’ai eut, tout le monde l’a eut on en reste là, bon y a aussi eut la période “Eragon” et pour finir et c’est là que je veux en venir, j’ai eut ma période “clan des otoris”, si vous ne connaissez pas et que vous aimez le japon je vous conseil fortement de lire les cinq livres, sans être une fan incontesté du pays du soleil levant, je les ai adorés. Récemment une amie m’a conseillé un animé “Hakuouki”, un petit bijoux d’anim’ mais dramatique quand même, et je suis retombé dans ma période que j’appelle japonisante, je recommence à m’inspirer des estampes japonaises, je rêve à nouveau de kimono, obi et autres, sans parler des sabres, des bushi et du bushido, enfin bref tout ça pour vous dire que j’ai réalisé Une Geisha (Geiko si vous préférez), elle s’appelle Amaya, ce qui d’après wikipédia veut dire nuit de pluie.

Bon à présent je vous laisse à ses bons soins.

 

Je tiens à préciser que le motif du obi n’est pas de ma fabrication quant au motif du manteau il est inspiré de planche de motifs que je possède.

J’ai réalisé cette Geisha en écoutant CECI

Et comme dirais nos amis d’orient “Sayonara”.

« Vous pouvez toujours rejoindre l’écureuil ici: PetitePrincesseDuThe, ici aussi: MegaStrip-Girly, ainsi qu’ici Hellocoton et venir le soutenir par là pendant qu’il répond aux thèmes diverses et variés du catalogue illustrateur. »

 

End de Barbara Canepa et Anna Merli

Depuis que je me suis procuré End, je rêve d’éternité de demoiselles aux cheveux blancs et de bébêtes étranges, d’un univers froid et glacial mais à la fois chaud et étouffant. Élisabeth, car tel est le nom du personnage principal, m’a envouté avec ses grands yeux qui ne veulent pas s’éteindre et son tempérament étrange. Cette BD est tout simplement splendide, comme Alice tombant dans le terrier du lapin blanc, j’ai moi même été propulsé dans l’univers de End et je n’attends qu’une chose, que la suite paraisse!

L’écureuil ne peut que vous conseiller de courir acheter ce petit chef d’œuvre et de le dévorer délicatement, Si vous aimez ce qui est un peu étrange, cette histoire est faite pour vous plaire ^^

 

Fan’art d’Elisabeth

 

 

Mon exemplaire de End

Vous pouvez toujours rejoindre l’écureuil ici: PetitePrincesseDuThe, ici aussi: MegaStrip-Girly, ainsi qu’ici Hellocoton et venir le soutenir par là pendant qu’il répond aux thèmes diverses et variés du catalogue illustrateur.

Une bise de l’écureuil

 

 

Aujourd’hui c’est coup de coeur

 

Qui ne connait pas au moins de nom, les chevaliers de la Table Ronde, Merlin l’enchanteur, la dame du lac, le roi Arthur, Excalibur, La belle Guenièvre, Lancelot du lac, Perceval le Gallois ou encore Morgane la fée.

Il y a longtemps je m’étais plongé dans ce roman du moyen Age mettant en scène la quête du Graal (l’objet contenant le sang du christ), c’était à l’époque ou le cerveau d’un enfant voit mont et merveilles partout, même dans les endroits les plus laids. Les chevaliers de la table ronde m’avait, durant un été, fait voyager à travers les landes désertiques de l’Irlande, les paysages verts de grande et petite Bretagne, je m’imaginais tour à tour chevalier et jeune dame dont tous chevaliers voudrait porter les couleurs…

C’est donc avec délectation que je me suis replongé dans ce roman épique, mais pas la version connu de tous, une version plus intime tournant autour de l’amour, peut présent dans l’original.

Le livre qu’aujourd’hui je vous présente raconte l’histoire de l’amour de Viviane et Merlin deux âmes et deux corps purs, à travers cette histoire, interviennent les amours de Lancelot et Guenièvre et de bien d’autres protagonistes.

Le livre se nomme L’enchanteur,   l’auteur en est René Barjavel (La nuit des temps, le grand secret ou encore les dames à la licorne)

Voici la première de couverture:

 

Et voici ce qu’annonce la quatrième de couverture:

“Qui ne connaît Merlin? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l’ait pas jugé inaccessible, et l’aime? Galaad, dit Lancelot du lac. Guenièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur. Elween, sa mère qui le conduit au Graal voilé? Perceval et Bénie? les chevaliers de la Table Ronde? Personne comme Barjavel, qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l’Histoire.

Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n’a jamais guéri. Le voici revenu.”

 

 

Et deux Fan art de ce livre splendide:

Merlin

Viviane

 

 

Voila c’était mon coup de cœur du moment

(Vous pouvez toujours rejoindre l’écureuil ici: PetitePrincesseDuThe, ici aussi: MegaStrip-Girly, et venir le soutenir par là pendant qu’il répond aux thèmes diverses et variés du catalogue illustrateur.)

 

L’écureuil vous embrasse!!!

Un verre d’absinthe, c’est tout ce qui lui reste…

ut;iy,

 

ut;iy,_Peinture

 

dtrej(rnhè

 

kinb,o

 

rtsdkyfulipok^$

 

Premier post de 2012 avec du land art (land art est un bien grand mot tout de même pour ce travail)

Comme vous pouvez le voir je me suis amusé, en bon écureuil que je suis… ho mais au fait c’est l’anniversaire du blog, enfin c’est passé… Et j’ai oublié de vous souhaiter une bonne année, ça commence bien tient -.-‘

 

Bon et bien… BONNE ANNEE !!!!!!

 

Et un petit bonus quand même…..

http://www.youtube.com/watch?v=0R668sGsJCA

La fille d’octobre, un conte fabuleux, découverte d’un univers

feuille d'automne

Se sont les paroles d’une chanson que j’aime beaucoup…

 

Sans titre-3

Le groupe en question, je l’ai découvert un peu par hasard, dans les promos d’un magasin de disque et multimédia (si si vous savez celui qui est trèèèès connu de nos porte monnaie ^^), j’ai acheté leur premier album pour une bouchée de pain, je suis rentré chez moi et l’ai écouté, le titre de cet album est Hurle-vent, tout de suite ça m’a fait penser à Emilie Brönté et Les hauts de Hurlevent, un livre que j’ai adoré et dévoré (bon étant une quiche en anglais je l’ai lu en version française).

promos promos

(en prime vous avez mon joli poptin)

 

promos promos 2

 

Sans titre-2_Peinture

Voila la tronche du dit CD, sur le moment j’étais un peu septique quand même, je l’ai acheté parce que le titre m’intriguait, puis quand je l’ai écouté j’ai tout de suite accroché.

Ce que fait ce groupe c’est un croisement entre voyages fabuleux, peinture romantique, contes merveilleux, voyage de rêves, si je devais qualifier  l’album, je lui donnerais la définition de cri du coeur, c’est tout simplement beau, un univers très bien construit, à eux… si vous aimez ces ambiances un peu noires et cruelles de contes je vous invite à écouter l’album, je mettrais certain morceaux sur ma page musicomanie et sur le côté gauche de l’écran le site officiel du groupe où il est possible d’écouter des inédits de leur nouvel album (qu’ils ne peuvent pour l’instant mettre en vente)

 

sans titre-4-1

 

sans titre-4-1_bak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

69119_449682123129_34356628129_5099096_5756123_n

Une photo du groupe, et de leur nouvel album (Babylone zero)

 

la92870c97be00f589bc968zl1   Photo de l’album Hurle-vent

 

 

 

 

 

 

Haaaaa je suis fatigué, mais contente de vous avoir fait partager mon coup de coeur, bonne fin de soirée.

Un gros bisou poilu sur vos joues douces de Bébé et joyeuses fêtes ^^